Sécurité informatique : mythes et réalité

Un écran d’ordinateur noir, faisant défiler des codes binaires cryptés en lettrage vert, entouré d’un désordre complet et de boîtes de pizza qui s’accumulent : on s’imagine souvent l’environnement de travail des spécialistes en sécurité informatique comme étant un calque de la chambre de Néo dans La matrice. La réalité diffère toutefois considérablement!

Hugo Lavoie a rencontré Jean-Marc Robert dans son bureau de l’École de technologie supérieure, un bureau tout ce qu’il y a de plus normal. M. Robert est directeur du Département de génie logiciel et des technologies de l’information, et il dirige une petite équipe chargée d’analyser de potentielles activités irrégulières dans les laboratoires du département.

« Il y a deux ans, on a eu des attaques sur notre laboratoire d’enseignement. Comment l’a-t-on détecté? Avec la chaleur des machines, on s’est rendu compte que les 35 ordinateurs étaient utilisés 24 heures sur 24 pour faire du minage de bitcoin! »

On trouve des équipes comme celle de M. Robert dans tous les domaines maintenant. L’ère numérique requiert une attention toujours croissante pour la sécurité et la protection des données. C’est vrai pour les banques, les gouvernements et les universités.

Et pour que ces données soient en sécurité, il faut être en mesure d’améliorer constamment la fiabilité de leurs systèmes de protection… M. Robert a d’ailleurs déjà demandé à ses étudiants de pirater le site de l’université, une opération qui s’est avérée un brin trop facile… Cette activité n’est d’ailleurs plus au plan de cours!

Source : Radio-Canada
https://ici.radio-canada.ca/premiere/emissions/gravel-le-matin/segments/chronique/109566/hugo-lavoie-securite-informatique-ecole-technologie-superieure-donnees

Leave a Comment